Cahier de Lectures #11

 

Les Enfants indociles – Marie Charrel

Éditions Pocket -308 p.

4e de couverture enfantsindociles

Jeune femme effacée, Claire rédige des horoscopes pour un quotidien et rêvasse beaucoup. Se glisse dans la peau d’autres, croisés au hasard des rues, et mène toutes les existences qu’elle désire avec un peu d’imagination et sans grand risque. Jusqu’à cette lettre de Magda, sa fantasque grand-mère, un « cap’ ou pas cap’ ? » comme seul message. Puis d’autres courriers encore et, chaque fois, un défi. Exhortant Claire à sortir de sa réserve sécurisante, se pousser, se trouver et peut-être même, enfin, apprendre à vivre sa propre vie.

En quelques mots …

 

La grand-mère de Claire, l’étrange Magda, a disparu, ne laissant derrière elle que son oeuvre littéraire et une lettre mettant au défi sa petite fille. Claire décide de suivre ses indications, dans l’espoir de la retrouver, et de peut-être aussi découvrir quelques secrets familiaux.

 

Un passage du livre

 

   Claire entasse quelques sacs dans un coin afin de se faire une place. Elle ne pourra bientôt plus dormir sur son propre lit. Tôt ou tard, elle devra se résoudre à parler à sa colocataire. Elle s’assoit en tailleur, pose l’enveloppe devant elle sur la couette. L’étudie un moment. La soupèse. Renifle le papier, comme si elle pouvait y trouver une trace de parfum de l’écrivain. Une preuve que ces mots viennent bien d’elle. En vérité elle redoute d’ouvrir la lettre. Et si Magda lui annonçait une terrible nouvelle ? Et si elle me révélait quelques chose sur papa ?

   Elle l’attrape du bout des doigts et la déchire avec précaution. A l’intérieur, les mots suivants :

 » Ma chère Claire,

Cap’ ou pas cap’ :

Porte tes chaussures zombies pendant tout une journée.

( Et pas pendant le week-end )

     Magda « 

   Au fond de l’enveloppe, une carte de visite. Celle de José Manuel del Puerto, propriétaire de la ganterie del Puerto, dans le Marais parisien.

 

Mon avis

 

L’Histoire – Des défis, un jeu de pistes, une quête initiatique, l’héroïne doit découvrir et comprendre d’où elle vient pour enfin savoir quelle direction elle souhaite donner à sa vie.

L’Ecriture – Une écriture agréable, assez neutre, qui dégage une certaine sensibilité et qui nous dévoile, bribes par bribes, morceaux par morceaux, les pièces d’un puzzle à recomposer.

Mon Ressenti Un roman énigmatique, construit de manière subtile, qui malheureusement pêche au niveau émotionnel. Si le jeu de pistes et bien mené et qu’on se triture (un peu) les méninges en essayant de comprendre ce qui se cache derrière l’histoire, de découvrir le passé et les antécédents familiaux de Claire et sa grand-mère (car tout à un sens) ; les personnages, eux, m’ont totalement laissé de marbre. C’est probablement à cause de cela que je n’ai pas trop accroché à ce roman, qui ne me laissera vraiment pas un souvenir impérissable

 

Et vous ? Vous avez lu ce roman ? Qu’en avez vous pensé ?

Frédéric Dessault

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s