Cahier de Lectures #14

 

Wilt 1 – Comment se sortir d’une poupée gonflable et de beaucoup d’autres ennuis encore – Tom Sharpe

 

Éditions 10/18 -285 p.

 

4e de couverture CVT_Wilt-Tome-1--Comment-se-sortir-dune-poupee-gonfl_3198

 

Henry Wilt est à bout. La quarantaine passée, chaque jour lui rappelle sa médiocrité. Une carrière au point mort, des étudiants dégénérés, et Eva sa femme, qui ne rate jamais une occasion de le rabaisser. Certain que le monde lui refuse depuis longtemps une gloire bien méritée, Henry décide d’agir et de supprimer celle qui a fait de sa vie un véritable enfer. 

 

 

 

En quelques mots …

 

Piégé dans une vie insipide, professeur dans un établissement nullissime, coincé avec des élèves débiles, marié à une femme insupportable, Mr. Wilt déprime et projette de changer sa vie. Pourquoi pas se débarasser de sa femme, définitivement ? Mais c’était sans compter sur Mrs. Wilt, qui vient de se faire une nouvelle amie, Sally Pringsheim, une femme riche, manipulatrice et nymphomane. Les Wilt sont invité à une soirée chez les Pringsheim. C’est alors que les ennuis commencent.

 

Un passage du livre

 

   Là-haut, dans la chambre aux jouets, Wilt récupérait lentement après les assauts combinés du Pringsheim Punch, de la vodka, de son hôtesse nymphomane et du coin de comode sur lequel il s’était cogné la tête. Il se sentait affreusement mal. Ce n’était pas seulement que la pièce tanguait, que sa nuque l’élançait et qu’il était tout nu. Non. Il avait surtout l’impression qu’un instrument répugnant du genre piège à souris, étau ou moule affamée serrait convulsivement ce qu’il avait toujours considéré comme la plus secrète partie de son anatomie. Wilt ouvrit les yeux et s’aperçut qu’il avait en vis-à-vis un visage souriant, juste un peu boursouflé. Il ferma de nouveau les yeux, eut contre toute espérance un moment d’espoir, les ouvrit, vit que le visage était toujours là et essaya de se lever.

   C’était une erreur. Judy, la poupée de caoutchouc, plus gonflée que la normale, résista. Wilt couina faiblement et retomba sur le plancher. Judy suivit le mouvement.

 

Mon avis

 

L’Histoire – Une histoire drôlissime et absurde, des personnages caricaturaux et stupides, des situations loufoques et des rebondissements déjantés : la vie chiante de Mr. et Mrs. Wilt prend un virage inattendu pour, finalement, devenir rocambolesque.

 

L’Ecriture – Des dialogues cocasses, un vocabulaire cru, parfois vulgaire, l’auteur ne se met pas de barrière et souhaite, avant tout, nous surprendre et nous faire rire.

 

Mon Ressenti – Malgré quelques passages longs, on est si bien embarquer dans cette aventure complètement barrée qu’on ne s’en lasse pas. De cette histoire, sarcastique et absurde, au ton grinçant et grossier, se dégage un goût à la fois piquant et délicieux, celui d’un humour noir et burlesque, so english.

 

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

 

Et vous ? Vous avez déjà lu ce livre, ou d’autres du même auteur ? Vous en avez pensé quoi ?

Frédéric Dessault

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s