Cahier de Lectures #25

 

FEU ET SANG – G.R.R Martin

Pygmalion – 512 p.

                                                                                          feu-et-sang-couverture-francaise

4 ème de couverture

 

Au septième jour, une nuée de corbeaux jaillit des tours de Peyredragon pour propager la parole de lord Aegon aux Sept Couronnes de Westeros. Ils volaient vers les sept rois, vers la Citadelle de Villevieille, vers les seigneurs tant petits que grands. Tous apportaient le même message : à compter de ce jour, il n’y aurait plus à Westeros qu’un roi unique. Ceux qui ploieraient le genou devant Aegon de la maison Targaryen conserveraient terres et titres. Ceux qui prendraient les armes contre lui seraient jetés à bas, humiliés et anéantis. » Trois cents ans avant les événements du Trône de Fer, Feu et sang raconte l’unification des sept royaumes.

 

Un passage du livre

 

Aegon Targaryen fut un guerrier renommé, le plus grand Conquérant fr l’histoire de Westeros, néanmoins beaucoup estiment que ses réalisations les plus marquantes furent accomplies en temps de paix. Le trône de fer fut forgé par le feu, l’acier et la terreur, dit-on, mais une fois qu’il eut refroidi, il devint pour tout Westeros un siège de justice.

 

En quelques mots

 

Après tant d’années à attendre la suite de Game of Thrones, G.R.R Martin nous a tous dupé en sortant ce livre, prequel à sa saga, qui nous raconte l’histoire de l’unification des sept royaumes. Ce ne fût que par un heureux hasard que je découvrais ce roman dans les rayons d’un magasin Cultura, avant les fêtes de fin d’année, en effet je n’avais pas eu vent que le conteur au look de vieux loup de mer, allait sortir un livre. Si une fois de plus, l’auteur allait mettre mon impatience à rude épreuve quand à la suite des aventures de Jon Snow, il allait combler mon manque grâce à ce livre épique, que j’ajoutais rapidement sur ma liste de cadeaux de Noël. Sacré Georges ! Quel filou !

Après l’avoir récupéré au pied du sapin, déballé avec engouement, et ne pas avoir oublier de remercier le Père Noël, je m’empressais de commencer ce nouveau voyage dans les terres et les intrigues de Westeros. 

Ici pas de Daenerys, pas de Jon Snow, pas de lutte entre Stark et Lannister. Ici, c’est le moment où l’histoire « récente » de Westeros commence. C’est la conquête des 7 couronnes par Aegon Targaryen et ses 2 soeurs qui, expatriés d’Essos, chevauchant d’imposants dragons, asservissent chaque contrée et unifient tous les royaumes. Puis c’est la passation de pouvoir. Un nouveau roi. Un autre règne. Des trahisons. Des guerres. C’est l’histoire de la dynastie des Targaryen…

Si j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire au début (l’écriture descriptive de maître Martin se révélant parfois quelque peu indigeste et ça ne me semblait pas assez romancé), le livre m’a totalement transporté dans sa deuxième partie, lorsque débute le règne de Jaherys 1er et je n’ai plus lâcher le livre, captivé par le récit et les péripéties des rois et reines qui ont fait Westeros. G.R.R Martin n’a pas fini de nous étonné et de nous aspirer dans son univers. Sacré Georges ! Vivement le deuxième opus !

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s