Cahier de Lectures #29

 

BILAN DE LECTURE MARS / AVRIL / MAI

 

 

Bonjour tout le monde. J’espère que vos lectures récentes vous ont procuré d’immenses émotions, que vous avez voyagé, ri et pleuré, au détour des pages. Quant à moi, je n’ai pas pu lire autant que je l’aurai voulu ces derniers mois, mais j’ai quand même eut quelques lectures sympathiques (et d’autres moins ^^) dont je vais vous faire part…

Je vais vous parler uniquement des romans afin que cet article ne soit pas trop trop long. Donc pas de BD pour cette fois, désolé… ou peut-être dans un autre post… Je me laisse des possibilités, pas fou le mec.  ^^

 

ROMANS

 

 

  • La vie secrète des écrivains / Guillaume Musso

 

musso

La couv’ claquait. Le titre était hyper accrocheur. Le résumé promettait une histoire intrigante et riche en rebondissements. Et puis ça faisait un petit bout de temps que je n’avais pas lu de Musso. J’ai commencé cette lecture avec beaucoup d’intérêt et pas mal d’attente, peut-être trop… L’histoire ne m’a pas vraiment emballé, ni même surpris. Je n’ai pas trouvé les personnages intéressants et l’intrigue n’a vraiment pas pris sur moi. Si l’écriture de l’auteur reste agréable, j’ai eu la net impression d’avoir surtout à faire à un bon produit marketing.

 

 

  • Une sirène à Paris / Mathias Malzieu  ♥♥

 

malzieu

Malzieu, c’est comme une sucrerie d’enfance qui vous met des papillons dans les yeux, c’est un parfum d’innocence qui vous emmène dans un tourbillon poétique et fantasmagorique, c’est un livre qui devient, le temps d’une lecture, un rêve éveillé. Malzieu, c’est un vrai style, où la prose s’impose en un rythme douceâtre, où la métaphore est magnifique, envoûtante. Ici, l’auteur nous raconte une rencontre, celle d’un humain et d’une sirène, échouée sur les rives de la Seine et, si l’histoire m’a un peu laissé sur ma faim, le génie littéraire de Malzieu m’a, une fois de plus, embarqué dans un délice littéraire.

 

 

  • Les prénoms épicènes / Amélie Nothomb  ♥♥♥♥

 

nothomb epicenes

Il n’est plus nécessaire de décrire la séduisante écriture d’Amélie Nothomb qui est toujours un moment reposant et intriguant. Ce roman est génial, émouvant, surprenant, et il m’a enthousiasmé autant que Le crime du comte Neville (c’est dire ! car je l’avais vraiment trouvé incroyable). Les personnages sont attachants et l’intrigue est superbement réussi. Pour ma part, ce livre a nettement sa place dans la catégorie des meilleurs romans d’Amélie Nothomb.

 

 

  • Un lac immense et blanc / Michèle Lesbre

 

lac immense

Alors là ?! Peut-être n’étais-je pas dans de bonnes dispositions… Je dois admettre ne pas du tout savoir quoi dire sur ce roman que j’ai trouvé sans intérêt… L’auteure nous raconte un souvenir et la nostalgie qui la tenaille, et cette lecture s’est plutôt apparenté, pour ma part, au néant absolu…Je n’ai vraiment pas accroché.

 

 

  • Les gratitudes / Delphine de Vigan  ♥♥♥♥♥

 

de vigan

Un remarquable bijou de tendresse. Un tourbillon d’émotions. Le temps qui passe. Les mots qui s’effacent. La crainte d’oublier, mais, sans cesse, la joie de vivre. Un magnifique roman qui nous prend au cœur et qu’on ne lâche pas avant de l’avoir fini. Superbe !

 

 

 

  • Fief / David Lopez  ♥

 

fief

Ça faisait un petit moment que ce livre me faisait de l’œil, depuis que j’en avais entendu parlé à la radio, lui qui avait gagné le prix France Inter 2018. L’auteur y décrit, crûment, le quotidien d’une bande de jeunes qui s’emmerdent dans une petite ville, entre banlieue et campagne. Si l’intrigue et le dialecte colle parfaitement à la description de ce quotidien morose, il ne s’y déploie jamais un élément accrocheur qui m’aurait emporté. Ceci dit, cela peut sembler normal au vu de l’histoire qui nous est conté. Au fil des pages, je me suis senti un peu comme les jeunes, que l’auteur décrivait : désabusé.

 

 

  • Jamaiplu / Josiane Balasko

 

jamaiplu

Tout d’abord, la couverture de Jamaiplu est superbe et il était quasi impossible d’y échapper, surtout avec le traitement médiatique fou qui lui a été attribué. Ensuite, je ne connaissais pas Josiane Balasko en tant qu’auteure, c’est maintenant chose faîte. Sa plume est habile, sa créativité surprenante. Si les nouvelles sont parfois inégales dans l’intérêt qu’elles ont suscité chez moi, elles sont, dans l’ensemble, très réussies. Elles nous émeuvent, nous font sourire, nous surprennent toujours, et je dois dire que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce recueil et l’écriture de Josiane Balasko.

 

 

  • Monstre / Gérard Depardieu

 

monstre depardieu

Encore une curiosité. Encore acteur qui se mue en auteur. Depardieu ne nous raconte pas d’histoire. Il nous confie ses craintes sur le devenir de notre société. Il pousse des coups de gueules et se pose tel un vieux sage, un peu moralisateur. C’est le parler vrai de Depardieu contre un monde qu’il ne comprend plus et qu’il honnit tous les jours un peu plus. L’écriture est direct, franche, comme l’est l’auteur, mais le livre, en soi, n’est pas franchement emballant.

 

 

Et vous, qu’est-ce que vous avez lu ces derniers mois ? Quels ont été vos coups de cœur ? 

Y a-t-il des livres dans ma liste que vous avez déjà lu, ou que vous avez envie de lire ?

 

Frédéric

2 réflexions sur “Cahier de Lectures #29

  1. armoirealire dit :

    Bonsoir,
    La vie secrètes des écrivains m’attend sagement sur mon bureau. Ne lisant jamais de Musso je suis un peu sur la « défensive »… J’espère apprécier un peu plus que vous. Concernant Les prénoms épicènes et Le crime du comte Neville, je les ai loués cette semaine à la bibliothèque. Ce seront les second et troisième livre de Nothomb que je lirai 🙂
    PS : j’ai publié le retour sur votre livre. J’ai aimé la découverte et vous souhaite une bonne continuation ! A bientôt !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s