Cahier de Poésies #13

ESPERANZA

 

voile

 

 

Des voiles qui se lèvent et t’emmènent loin vers le large

Ressens-tu mon cœur qui traîne, mon âme triste en dérapage

Que je m’éveille le jour ou m’endorme tard le soir

Résonne en moi cet écho sourd de quelques croyances barbares

 

Un sentiment immuable, une sombre litanie

Qui plonge ma tête dans le sable pour étouffer tous mes cris

Mais que le ciel et l’orage me prennent à témoin

Je m’enfuirais de ces rivages aux sinistres lendemains

 

Je t’espère et je t’attends dans une froideur glaciale

Que dans le soleil couchant tu viennes me redonner la flamme

Et devant des écrans de bitumes et des matins trop brumeux

Je fais contre mauvaise fortune le rêve de revoir tes yeux

 

Car toi seule sait remédier quand je me laisse envahir

Par d’obscures pensées qui veulent me flétrir

Et ta présence éphémère, mais jamais par paresse,

Est un baiser qui libère, une tendre caresse

 

Tu me révèles le bleu du ciel derrière les nuages disgracieux

Et ton étreinte éternelle est un contact délicieux

J’ai sans cesse besoin de toi, et l’humanité entière

Aimerait la douceur de tes bras pour abolir les frontières

 

Que tu balayes angoisse et peur d’un revers de la main

Que tu apportes le bonheur que nous désirons en vain

Que tu assumes la confiance que nous plaçons tous en toi

Que tu brises le silence et la souffrance ancrée ci-bas

 

Que ta présence réconfortante se pose avec délicatesse

En une douce danse lente, une fabuleuse promesse

Que l’on se voit récompenser par des volutes de joies

Quand tu viendras là clairsemer, quelques lumineux éclats

 

Et lorsque tu reviens enfin me rassurer de ta présence

Que tu m’offres ton sein en sublime espérance

C’est pour ensuite m’abandonner à des sentiments plaisants

Vers lesquels tu m’as guidé à travers tout ce temps

 

Et voilà comme toujours tu n’étais que de passage

Pour m’offrir ce nouveau jour, me sortir de ma cage

Et voilà je me sens mieux, et je le dois tout à toi

Mais ne te dis jamais adieu, je sais qu’un jour tu reviendras

 

Esperanza

Esperenza

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s