Cahier de Lectures #31

 

Bilan des Lectures Estivales : 2ème partie

 

 

 

 

Je suis hyper à la bourre, mais bon, voilà, comme le dit l’expression : tout vient à point à qui sait attendre.

 

 

  • Les Confidences / Marie Nimier  ♥♥♥♥

 

les-confidencesUn voile qui se lève, avec pudeur, où les passants, conteurs d’un instant, font face à l’auteure aux yeux bandés. Ils racontent, leurs espérances, leurs désillusions, leurs envies, confient leurs souvenirs, leurs secrets, doux, amers, honteux, des témoignages de vies. C’est une plongée dans les méandres de l’humanité, dans ce qu’elle a de plus sincère, de plus véridique. C’est une œuvre singulière et captivante à mettre dans toutes les mains, dans chaque regard. Magnifique ! 

 

Résumé :

Dans un appartement vide, meublé de deux chaises, une table et un immense philodendron, Marie recueille, les yeux bandés, des confidences. Les candidats se sont inscrits anonymement. Ils prennent place sur la chaise libre et racontent ce qu’ils ont choisi de partager, souvent pour la première fois. Remords, regrets, culpabilité, mais aussi désirs, rêves, fantasmes se dévoilent ; les confidences se succèdent, toujours plus troublantes.

 

 

  • Dérangé que je suis / Ali Zamir  ♥♥♥♥

derange-que-je-suis_aU0DOlL

Un roman pioché totalement par hasard, avec une couverture splendide… Que dire à part que ce roman est un ovni littéraire. Je n’avais jamais rien lu de tel. Le verbe déployé est incongru, un peu bizarre, mais révèle par ses mots la beauté musicale du langage. La fable poétique est tragique, étonnante elle aussi, parfois comique, souvent misérable. Un livre extraordinaire (dans le sens qu’il n’est pas du tout ordinaire hein!) –  vainqueur du Prix Roman France Télévisions 2019 – qui se met au service de l’humain et de la richesse foisonnante de notre langue. Ce qui est sûr c’est que c’est une lecture qui ne peux pas laisser de marbre.

 

Résumé :

Sur l’île d’Anjouan, Dérangé est un humble docker. Avec son chariot rafistolé et ses vêtements rapiécés, il essaie modestement chaque jour de trouver assez de travail pour se nourrir. Mais un matin, alors qu’il s’est mis à la recherche d’un nouveau client, Dérangé croise le chemin d’ une femme si éblouissante qu’elle « ravage tout sur son passage « . Engagé par cette femme dans un défi insensé qui l’oppose au Pipipi (trio maléfique des trois dockers Pirate, Pistolet et Pitié), le pauvre homme va voir son existence totalement chamboulée.

 

 

  • Le retour du Jeune Prince / A. G. Roemmers  

 

jeune princeDepuis toujours j’adore l’œuvre de St Exupéry. Le Petit Prince a bercé mon enfance, mon adolescence, et m’accompagne encore aujourd’hui. C’est l’un des rares livres, si ce n’est le seul, que je prends plaisir à relire presque chaque année. Alors, quand j’ai vu pour la première fois ce livre, sur l’étagère d’une librairie, j’ai été d’abord désappointé, étonné, puis curieux. J’étais perplexe quand au fait que quelqu’un écrive une suite au Petit Prince… avec raison. Ici, il n’y a pas de réelle histoire, le fil conducteur étant une sorte de road-trip en voiture avec le, désormais, Jeune Prince. Il n’y a quasiment aucune action, seulement des dialogues, qui demeurent toujours creux et gentils. C’est un conte philosophique, mais sans la partie conte… On ne retrouve à aucun moment la majesté de l’œuvre originelle. Au final, un amas de belle paroles qui vous explique que ce n’est pas gentil d’être méchant et qu’il faut apprendre à se connaître soi-même. Quel scoop ! Un livre qui pourrait avoir sa place dans le rayon Psychologie mais certainement pas dans celui de la Littérature… Une lecture qui n’a vraiment pas grand intérêt. Dommage ! Et dire que ce roman est dans le top des ventes… Une belle arnaque !

 

Résumé :

« Aime tes rêves et grâce à eux tu pourras construire un monde plein de sourires et de tendresse … »

Un jeune homme errant sur une route dé Patagonie est recueilli par un automobiliste. L’adolescent est le prince d’une contrée lointaine qui explore l’univers. Dans les paysages désertiques et sauvages, les deux voyageurs, si différents, engagent un dialogue abordant avec simplicité les grandes questions de l’existence.

Au fil de leurs aventures, chacun apprend à écouter le cœur de l’autre et à tenter de trouver le vrai sens de la vie. Ce voyage se trouve le vrai sens de la vie. Ce voyage se transforme peu à peu en une véritable quête spirituelle. Et, au bout de ce chemin, il y a le secret d’un mystère que nous passons parfois une vie entière à chercher : le bonheur …

 

 

  •  Retour à Birkenau / Ginette Kolinka  ♥

 

birkenauLe témoignage vibrant d’une rescapée d’un camp de la mort. Un livre court, qui se lit d’une traite, et qui déchire le cœur. Avec pudeur, sans pathos, l’auteure nous raconte l’horreur et l’espoir. L’horreur, c’est celle vécu dans le camp de la mort. L’espoir, c’est celui de réussir à vivre sa vie après ça.

 

 

Résumé :

« Moi-même je le raconte, je le vois, et je me dis c’est pas possible d’avoir survécu… »
Arrêtée par la Gestapo en mars 1944 à Avignon avec son père, son petit-frère de douze ans et son neveu, Ginette Kolinka est déportée à Auschwitz-Birkenau : elle sera seule à en revenir, après avoir été transférée à Bergen-Belsen, Raguhn et Theresienstadt. Dans ce convoi du printemps 1944 se trouvaient deux jeunes filles dont elle devint amie, plus tard : Simone Veil et Marceline Rosenberg, pas encore Loridan – Ivens.
Aujourd’hui, à son tour, Ginette Kolinka raconte ce qu’elle a vu et connu dans les camps d’extermination. Ce à quoi elle a survécu. Les coups, la faim, le froid. La haine. Les mots. Le corps et la nudité. Les toilettes de ciment et de terre battue. La cruauté. Parfois, la fraternité. La robe que lui offrit Simone et qui la sauva. Que tous, nous sachions, non pas tout de ce qui fut à Birkenau, mais assez pour ne jamais oublier ; pour ne pas cesser d’y croire, même si Ginette Kolinka, à presque 94 ans, raconte en fermant les yeux et se demande encore et encore comment elle a pu survivre à « ça »…

 

 

 

  • L’oeil du loup / Daniel Pennac  ♥♥

 

oeiloupJe ne l’avais pas lu depuis l’école primaire mais j’en avais gardé un très bon souvenir. D’ailleurs, je revois encore mon dessin, à la demande de la maîtresse, accroché sur le mur de la classe avec ceux des autres élèves. Je n’ai pas été déçu de cette relecture. L’histoire est sincère, touchante. Elle nous emmène du froid le plus glacial à la chaleur de l’Afrique, et l’histoire du loup et du petit humain m’ont complètement captivé. Bref, un Pennac à redécouvrir absolument.

 

Résumé :

Chaque jour, au zoo, le vieux loup voit un petit garçon le fixer de ses deux yeux grands ouverts. Et ça, le loup ne le supporte pas : il est borgne et ne sait pas quel œil regarder. Mais l’enfant le comprend et ferme un œil. Le voyage peut commencer : dans l’œil du loup, l’enfant va découvrir le Grand Nord et, dans l’œil de l’enfant, le loup verra défiler la vie dans le désert africain. Un roman bref qui éveille une foule d’émotions : tendresse, nostalgie, rêves d’ailleurs…

 

 

  • L’enfant qui parlait aux animaux / Roald Dahl

 

enfantanim

J’étais curieux de lire à nouveau du Roald Dahl, que j’avais déjà certainement dû lire lorsque j’étais enfant (pour tout vous dire je m’en rappelle pas vraiment). Du coup j’ai emmené ce petit recueil de nouvelles en vacances avec moi. Sans avoir ressenti l’ivresse de la lecture, le résultat fût assez plaisant et je retenterais l’expérience avec cette auteur dans les prochains mois je pense.

 

Résumé :

Willy le Jamaïcain est au comble de la fierté : il vient de pêcher une tortue géante. Renversée sur le dos, elle agonise en agitant ses grotesques nageoires… Des touristes contemplent la scène en riant. Seule une petite voix indignée s’élève, une petite voix obstinée comme le vrai courage, celle d’un tout jeune garçon…

 

 

Vous en avez lu dans cette liste ? Vous en avez pensez quoi ?

 

Frédéric

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s