Cahier de Lectures #35

 

Un Combo frigorifique

 

 

  • De pierre et d’os  –  Bérangère Cournut  ♥♥

 

C’est le froid. Le vent glacial. Le folklore d’un peuple. Le souffle des esprits. La nature, implacable et magnifique.

Les traditions. La banquise. Le chant des esprits, et des vivants.

La survie. La solitude. La solidarité.

C’est le récit d’une vie, incroyable et ordinaire, faite de pertes, de désillusions, et de joies simples. C’est un combat. C’est la survie, qui s’insère dans le vaste espace gelé, sur les terres désolées, où la nature, blanche et féroce, vous dicte sa loi.

C’est un livre envoûtant qui vous emmène là où vous n’avez jamais été.

C’est un écho du cœur, et de l’esprit, la complainte d’une inuit, jamais brisée, et de son peuple, toujours debout.

 

Mot de l’éditeur :

Les Inuits sont un peuple de chasseurs nomades se déployant dans l’Arctique depuis un millier d’années. Jusqu’à très récemment, ils n’avaient d’autres ressources à leur survie que les animaux qu’ils chassaient, les pierres laissées libres par la terre gelée, les plantes et les baies poussant au soleil de minuit. Ils partagent leur territoire immense avec nombre d’animaux plus ou moins migrateurs, mais aussi avec les esprits et les éléments. L’eau sous toutes ses formes est leur univers constant, le vent entre dans leurs oreilles et ressort de leurs gorges en souffles rauques. Pour toutes les occasions, ils ont des chants, qu’accompagne parfois le battement des tambours chamaniques. » (note liminaire du roman)
Dans ce monde des confins, une nuit, une fracture de la banquise sépare une jeune femme inuit de sa famille. Uqsuralik se voit livrée à elle-même, plongée dans la pénombre et le froid polaire. Elle n’a d’autre solution pour survivre que d’avancer, trouver un refuge. Commence ainsi pour elle, dans des conditions extrêmes, le chemin d’une quête qui, au-delà des vastitudes de l’espace arctique, va lui révéler son monde intérieur.

 

 

 

  • Cent millions d’années et un jour – Jean-Baptiste Andrea

 

Un homme a entendu une histoire : il y aurait le squelette d’un dinosaure qui dormirait, prisonnier de la glace, dans la montagne. L’homme veut le retrouver et s’entoure d’une équipe expérimentée (bon, à part un petit gars qui part pour sa première expédition et qu’était peut-être pas tout à fait prêt le pauvre).

Il faudra lutter contre les éléments, contre l’éloignement de tout, et surtout contre la peur.

Il faudra aussi vivre en collectivité, malgré les différences.

C’est une quête périlleuse, dans le froid, l’adversité et la folie.

Mais, si le roman est dans l’ensemble bien ficelé – notamment les chapitres qui reviennent sur l’enfance du paléontologue – et bien écrit, il m’a, la plupart du temps, ennuyé. Cette aventure manquait de mouvements. D’ailleurs, je ne me suis attaché à aucun personnage – si bien que je me fichais totalement du sort qui pouvait leur être réservé. (Au secours, ce roman m’a volé mon empathie.)

Du coup, j’ai un petit regret parce que j’ai eu l’impression, en refermant ces pages, d’être passé totalement à côté de l’histoire, et de ne pas avoir su déceler les qualités du livre.

Tant pis !

 

Mot de l’éditeur :

En 1954, dans un village de montagne entre la France et l’Italie, Stan, un paléontologue bientôt à la retraite, convoque Umberto et Peter, deux autres scientifiques, auxquels il propose de le rejoindre pour réaliser le rêve qui l’obsède : retrouver le squelette d’un supposé dinosaure pris dans la glace. Mais cette quête initiale se transforme au cours de l’ascension en une expérience inattendue.

 

 

Vous avez une autre lecture hivernale, qui sent bon le froid, à me conseiller ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s