Cahier de Poésies #18

Corps incandescents

 

etreinte 1

 

Édredons

Draps impurs

Fils de coton

bordés d’un éclat lumineux

Chaleur nocturne

Tempétueuse

Orageuse

Étreinte des corps volubiles

qui s’élancent et qui s’enlacent

dans une danse de soleil

Ancrés dans la chambre

leurs ébats

leurs caresses

leurs confidences

des heures perdues

dans les méandres du désir

La lampe de chevet frissonne

indiscrète spectatrice

éclaire la liaison des deux formes

Puis elle clignote

Puis elle s’éteint

Dissimule la fusion volcanique

Les corps soulagés se reposent alors

dans le souffle léger

d’une brise d’été

et la pluie tombe

délicatement

sur leurs corps brûlants

et leurs astres incandescents

 

*****

 

Dessin de Frédérique Nalpas

Une réflexion sur “Cahier de Poésies #18

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s