Cahier de Lectures #45

Sous le soleil de tes cheveux blonds – Agathe Ruga

Agathe Ruga, c’est avant tout une amoureuse des livres, une dévoreuse de mots, c’est aussi une chroniqueuse pétillante, co-créatrice du Grand Prix des Blogueurs Littéraires. Rien que ça !

On aurait pu croire que toutes ces activités suffisent à la rassasier de sa passion littéraire, et bien non, même pas, la blogueuse au sourire enjôleur est passée de l’autre côté du miroir pour écrire son premier bouquin, au titre chatoyant : Sous le soleil de tes cheveux blonds (sortie en poche dorénavant). Et pour ne rien vous cacher c’est un très bon premier roman.

L’auteure nous livre ici une histoire ébouriffante, une aventure tempétueuse et intemporelle (quoi qu’on se reconnaîtra quand même pas mal dans les années 2000, et ça m’a bien plu ça parce que moi aussi c’était à cette époque-là mon adolescence). C’est un chemin tortueux (et joyeux) qui nous trimbale dans les affres de la jeunesse et l’apprentissage de l’âge adulte. C’est aussi, et surtout, une rencontre de la féminité, bercée par une amitié forte et passionnelle que se voue deux jeunes femmes, Brigitte et Brune.

Ce sont les bonheurs et les fléaux de la vie. C’est la vingtaine, dans ce qu’elle a de plus réelle.

Impossible de na pas s’identifier aux personnages pour qui a connu les tourbillons de la jeunesse, que ce soient les désillusions et les amours.

Alors, sans cesse, on oscille entre joie et mélancolie. Il y a des larmes qui passent, et des sourires qui les effacent.

C’est peu dire que c’est un bon premier roman, tant l’écriture de l’auteure semble mûre, sincère, crue, sans artifice.

Page après page, on vit, on vogue, d’une émotion à une autre, tambour battant, sous le soleil et sous la lune des cheveux blonds ou bruns, des robes qui dansent, des rencontres et des séparations, des délectations de la jeunesse.

Bref, c’est un roman poignant, véritablement aérien. C’est l’émergence d’un talent et j’attends avec un intérêt certain le prochain roman d’Agathe Ruga.

Vous pouvez retrouvez l’auteure sur les réseaux sociaux et sur son blog sous le pseudo agathe.the.book .

Je vous invite également à aller jeter un œil au portrait savoureux auquel s’est prêté l’auteure sur

Le Portrait Chinois d’Agathe Ruga

Résumé :

L’une est blonde, secrète et bourgeoise. Au lycée, on la surnomme Brigitte. L’autre, extravertie et instable, répond au nom de Brune. Toutes deux sont encore des jeunes filles pleines d’avenir. Traversant les années folles de la jeunesse, elles découvrent ensemble la joie d’aimer, de danser, de rire et de boire jusqu’au petit matin en rêvant à leurs destins de femmes. Mais un étrange jour d’été, tout s’arrête brusquement. Sans donner aucune explication, Brigitte rompt leur amitié et disparaît.
Les années passent mais n’effacent pas la douleur de l’absence. Lorsque Brune tombe enceinte, elle ressent le besoin de comprendre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s