Paradis perdus – Eric-Emmanuel Schmitt

Voilà le premier volet de cette série qui annonce une saga gargantuesque, un projet sur lequel Eric-Emmanuel Schmitt travaille depuis des années.

C’est peu dire que ce roman m’a enthousiasmé au plus haut point et qu’il a mis à mal mon sommeil, me faisant éteindre ma lampe de chevet à des heures trop tardives et m’obligeant aussi à traîner au lit le matin pour tourner quelques pages encore. 

C’est peu dire que l’histoire m’a hameçoné dès les premières pages.

C’est peu dire que j’ai découvert tout un univers et que l’auteur est un véritable chef d’orchestre pour nous distiller des émotions puissantes et surprenantes, avec une justesse remarquable.

C’est peu dire que je me suis pris d’affection pour les personnages.

C’est peu dire que ces pages furent un exceptionnel voyage dans la nature et dans le temps.

C’est peu dire que Eric-Emmanuel Schmitt frappe fort et juste avec cette histoire qui promet un saga grandiose.

C’est peu dire, mais c’est un voyage grandiose que fût cette lecture.

Gloire à la Littérature.

Et merci à mes anciens collègues pour ce cadeau. 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s