J’attends le jour

Quand tout est calme

Que la vie meurt

Le temps des heures

Impénétrables

La solitude va m’étouffer

Et me broyer dans son vide

Je m’assourdis du grand silence

Regarde les fantômes qui dansent

Dans la chambre déchiquitée

J’ai peur

Je pleure

La folie me guette-elle ?

J’attends le jour

Son bruit de vie

Et sa lumière

Salvatrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s