I need you

 

ineedyou

 

Bonjour tout le monde.

Comme vous devez vous en douter, ceci n’est pas un titre en référence à la chanson des neveux de Michael Jackson, vous savez les 3T…                                                      3t

Mais si, rappelez-vous, ça faisait comme ça :                         

I need you                                                                  
And I couldn’t live a day without you
I need you
More than anyone I ever know
I need you

Enfin bref, comme je vous le disais, rien à voir avec ça.

J’ai réellement besoin de vous.

Voilà. J’ai décidé de participer au concours littéraire Au Féminin, un concours de nouvelles qui a lieu chaque année via le site aufeminin.com, et j’ai besoin de vous, lectrices et lecteurs adoré.e.s, et de vos votes. 

J’avais déjà participé il y a deux ans, mais cette fois ce n’est pas UNE nouvelle que je poste et propose à vos yeux rêveurs et assidus, mais bel et bien DEUX.

Et oui, deux sujets m’ont inspiré cette année,  « Mon cœur, mes amours » et « Écoute les arbres parler »,  et comme il était possible de publier plusieurs nouvelles, pourquoi se priver…

J’ai donc écrit une nouvelle s’intitulant Mon cœur n’est pas trop petit, dont le lien est le suivant : 

https://www.aufeminin.com/prix-litteraire/mon-coeur-n-est-pas-trop-petit-s4006129.html

Et une autre nouvelle, Sous les racines éclosent les hommes  : 

https://www.aufeminin.com/prix-litteraire/sous-les-racines-eclosent-les-hommes-s4006130.html

Pour celles et ceux qui pourraient  hésiter par manque de temps, sachez que ce sont des nouvelles très courtes, car il nous est imposé un maximum de 3 000 caractères, ce qui fait un peu plus d’une page…

Je compte sur vous. 😉 

Merci beaucoup.

Bon week-end et à très vite.

 

PS : n’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous en avez pensé

 

Frédéric

 

 

Cahier de Textes #18

 

Nouveau monde ?

refugie2

 

Bonjour à tous.tes.

Aujourd’hui je vous propose un texte très court, écrit pour le concours de la micro-nouvelle, organisé par Radio France. Le thème était le suivant : Un nouveau monde, et la rédaction ne devait pas dépasser les 1000 signes (pas facile de raconter une histoire dans un format aussi court… mais bon, j’ai essayé)

Je vous laisse découvrir ce que ça m’a inspiré…

 

Lire la suite

Cahier de Textes #18

 Lettre de réponse à votre candidature

 

Business Job interview. HR and resume of applicant on table.

Bonjour à toutes et tous,

J’ai participé récemment au concours d’écriture EPACA Sud. Il fallait rédiger  » une lettre qui casse les codes, qui brise les murs, qui rompt les ponts « ; une courte lettre qui sort des sentiers battus en quelque sorte…  Du coup ça m’a inspiré ça… Si une réponse après un entretien d’embauche n’était pas formelle et qu’elle reflétait vraiment le ressenti du responsable de l’entretien… et si en plus c’était un salaud de première…  

 

  Lire la suite

Cahier de Textes #17

 

Direction Sintra                          train_back_to_lisbon_from_sintra

 

Direction Sintra.

On a embarqué dans le train, préférant laisser le précédant filer sans nous, il était beaucoup trop bondé et nous n’avions aucune envie de faire le trajet debout, serrés comme des sardines. On savait déjà que la journée allait être crevante alors à quoi bon se fatiguer, il valait mieux nous préserver et garder nos pieds bien au repos. Et puis nous n’avions qu’une vingtaine de minutes à attendre, c’est rien vingt minutes quand on est en vacances.

Lire la suite

Cahier de Textes #16

 

LES LOUPS SONT ENTRÉS DANS PARIS

marrrrr

 

J’ai écrit ce texte il y a 3 ans, après les tueries, après les sanglots. Je n’ai jamais osé le mettre en ligne sur mon blog, n’en voyais pas la raison, avais l’impression d’un texte illégitime, d’un témoignage qui n’avait pas lieu d’être. Je n’étais pas sur les lieux, ne connaissais aucune des victimes de cette nuit tragique. Mais aujourd’hui, j’ai pris conscience que cette peine nous appartenait à tous, qu’elle serait pour toujours ancrée en nous, dans nos mémoires et me permets donc de partager mon émotion face à ce drame, le jour d’après le drame…

Lire la suite

Cahier de Textes #15

Écriture intempestive (et ce texte n’a aucun sens)

20181008_170152

 

Le soleil est flamboyant, illumine mon visage, oblige mes pupilles à se plisser. L’astre n’est sûrement pas dupe de mon état, ni de mon âge, et met à jour les ridules qui tapissent les coins de mes yeux.

Installé sur une chaise inconfortable en plastique vert, face à mon ordinateur, et face à l’immense cercle jaune trop lumineux, j’écris.

Un vent frais et automnal me procure un frisson, fait voler une feuille tombée.

Lire la suite

Cahier de Texte #14

 

MON PETIT MONDE          f82416b773cfc2fc15e5408342475e77

 

Mon petit monde est tout petit, j’en ai fait mille fois le tour.

C’est une tanière confortable où je traîne tous les jours.

C’est un endroit un peu cocon mais aussi un peu prison, une place qui me guérit, un poison qui me nourrit.

Mon petit monde, le pauvre, je ne lui trouve plus de saveur. Ses arômes, autrefois doux, me semblent fades. Ses couleurs, belles et vives, ont trop terni. Lui, auparavant si joyeux, si drôle et lumineux, je n’en décèle maintenant qu’un voile opaque, un nuage sombre, un ciel toxique où les oiseaux ne volent plus.

Lire la suite

Cahier de Textes #13

 

Sans-coeur ?!robotcoeur

 

Je ne sais pas ce qu’ils faisaient mais ils semblaient bien s’amuser.

Je me suis approché.

Je voulais jouer avec eux.

Lorsqu’ils se sont aperçu de ma présence ils m’ont toisé de haut en bas.

Ils ont ri.

Je ne bougeais pas.

Moi aussi je voulais rire, rire avec eux. Lire la suite