Cahier de Textes #8

AMNÉSIEflou

 

Après tant d’années, tant de sourires, tant de larmes et de soupirs.

Après les printemps et les hivers, les joies d’enfants et les colères.

Après le soleil ou les nuages, les éclaircies ou les orages.

Après nos balades, nos discussions, nos petits jeux et nos voyages.

Après nos mains qui se trouvaient et nos corps qui s’enlaçaient.

Lire la suite

Cahier de Textes #7

 

Dancing Queen reine3484

A la même heure et chaque jour, quand le soleil perce les nuages, qu’un éclat de lumière vient caresser sa robe violette ; la reine s’éveille.

Son regard est fixe, droit et bienveillant.

Son air est aimable.

Couronne perchée sur ses cheveux grisonnants, elle sourit béatement.

Imagine-t-elle qu’une foule l’acclame ?

Lire la suite

Cahier de Textes #6

 

Rien ne sera plus comme avant

Partie 2q8ijhfijf

 

Bonjour à toutes et à tous.

Attention, ceci est la deuxième partie de la nouvelle Rien ne sera plus comme avant.

Si vous n’avez pas lu la première partie, je ne peux que vous inviter à le faire avant de découvrir la conclusion de cette histoire.

Bonne lecture ! 

Lire la suite

Cahier de Textes #5

Rien ne sera plus comme avant

Partie 1 21082079_10213362991331149_949735631_o

Il y a quelques temps ( 2 mois déjà ! pfiou !), je vous parlais de ma première participation à un concours de nouvelles…

Je vous invite, afin d’en savoir plus à ce propos, à lire l’article précédent : Mon premier concours de nouvelle.

Maintenant, je vous laisse découvrir la première partie de la nouvelle que j’ai écrite, et vous souhaite une bonne lecture.

Lire la suite

Cahiers de Textes #4

L’Arbre rêveur

fvhhg

L’arbre est immense, isolé, cerné par une étendue déserte.

Cependant il reste fier, donne une impression de confiance, de défiance, veut montrer aux bûcherons assassins, sa force, sa grandeur, sa puissance centenaire.

Seul, il attend, debout.

Il attend le retour des oiseaux pour avoir un peu de compagnie, et l’éclosion des jeunes pousses pour s’en faire des amis.

Lire la suite

Cahier de Textes #3

Les plus belles femmes du monde

fgauche.jpg

Sous un soleil trop chaud ou sous une pluie torrentielle, dans la tempête et dans le vent, elles sont de celles qui se tiennent debout.

Contre l’injustice, le despotisme autoritaire et les asservissements immondes, elles sont de celles qui marchent dans la rue.

Elles sont de celles qui brandissent des drapeaux, roses, rouges ou verts, qu’elles font danser dans une brise libertaire.

Elles sont de celles qui agitent des pancartes, aux slogans vifs, contestataires.

Elles chantent ; leurs voix s’élèvent, contre l’infâme et persistant patriarcat, contre les misogynes tyranniques qui les rêvent domestiques, contre ceux qui voudraient les asservir et les faire taire, contre ces craintifs rétrogrades à la pensée préhistorique.

Et leurs cœurs rassemblés forment un organe indestructible, qui emporte tout sur son passage, et qui bat plus fort encore quand vient le printemps. Car alors elles hument le  parfum de liberté, s’enivrent de ses senteurs, de ces fragrances de résistance, elles entendent la lourde résonance des pas qui creusent le bitume, le mouvement des jets de pavés, l’écho bruyant de la révolte.

Lire la suite

Cahier de Textes #2

 

Le (la) Cycliste de Bath, ou l’histoire d’une balade en tandem qui vire au cauchemar

Bathmin

 

     C’est dans la jolie ville de Bath, dans le comté de Somerset, au sud-ouest de l’Angleterre, que l’on peut apercevoir ce squelette. 

C’était un homme… ou une femme ; nous n’en savons strictement rien. Ce que nous pouvons affirmer, par contre, c’est qu’il (elle) n’avait qu’un seul désir, une interminable balade, en duo, avec son amoureuse (amoureux). C’était probablement une personne gentille (ça se voyait dans son regard quand elle avait encore des yeux), qui souhaitait simplement avancer à deux, sur un même tandem, dans une même direction. Mais il (elle) avait laissé, avec trop de confiance, la direction du vélo à sa (son) compagne (compagnon).

Lire la suite

Cahier de Textes #1

Crépuscule Hivernal

ukfsfgtfc

     

     Ciel arctique, glacial et bleuté.

Le Soleil s’éclipse, et, dans un ultime éclat, en guise d’au revoir, esquisse un époustouflant tableau.

Un jeu de clair-obscur, dans lequel les arbres noires, de leurs branches sombres, tels des doigts maléfiques, s’élèvent, tentant de capturer les nuages, blancs, trop haut.

Lire la suite