Cahier de Textes #17

 

LES LOUPS SONT ENTRÉS DANS PARIS

marrrrr

 

J’ai écrit ce texte il y a 3 ans, après les tueries, après les sanglots. Je n’ai jamais osé le mettre en ligne sur mon blog, n’en voyais pas la raison, avais l’impression d’un texte illégitime, d’un témoignage qui n’avait pas lieu d’être. Je n’étais pas sur les lieux, ne connaissais aucune des victimes de cette nuit tragique. Mais aujourd’hui, j’ai pris conscience que cette peine nous appartenait à tous, qu’elle serait pour toujours ancrée en nous, dans nos mémoires et me permets donc de partager mon émotion face à ce drame, le jour d’après le drame…

Lire la suite

Cahier de Textes #16

Écriture intempestive (et ce texte n’a aucun sens)

20181008_170152

 

Le soleil est flamboyant, illumine mon visage, oblige mes pupilles à se plisser. L’astre n’est sûrement pas dupe de mon état, ni de mon âge, et met à jour les ridules qui tapissent les coins de mes yeux.

Installé sur une chaise inconfortable en plastique vert, face à mon ordinateur, et face à l’immense cercle jaune trop lumineux, j’écris.

Un vent frais et automnal me procure un frisson, fait voler une feuille tombée.

Lire la suite

Cahier de Lecture #17

 

Utopies réalistes – Rutger Bregman

 

Seuil – 256 p.

4e de couverture

Utopies-realistes

Ouvrir grand les frontières, une semaine de travail de quinze heures, le revenu de base universel… Des idées naïves et dépassées ou bien la force de l’utopie renouvelée ? Résolument anti-décliniste, Utopies réalistes tombe à pic et nous explique comment construire un monde idéal aujourd’hui et ne pas désespérer! D’une ville canadienne qui a totalement éradiqué la pauvreté à l’histoire d’un revenu de base pour des millions d’Américains sous Richard Nixon, Rutger Bregman nous emmène dans un voyage à travers l’histoire et, au-delà des divisions traditionnelles gauche-droite, défend des idées qui s’imposent par la force même de l’exemple et le sérieux de la démarche historique. Tout progrès de la civilisation – des débuts de la démocratie à la fin de l’esclavage – fut d’abord considéré comme un fantasme de doux rêveurs.

Lire la suite

Cahier de Texte #15

 

MON PETIT MONDE          f82416b773cfc2fc15e5408342475e77

 

Mon petit monde est tout petit, j’en ai fait mille fois le tour.

C’est une tanière confortable où je traîne tous les jours.

C’est un endroit un peu cocon mais aussi un peu prison, une place qui me guérit, un poison qui me nourrit.

Mon petit monde, le pauvre, je ne lui trouve plus de saveur. Ses arômes, autrefois doux, me semblent fades. Ses couleurs, belles et vives, ont trop terni. Lui, auparavant si joyeux, si drôle et lumineux, je n’en décèle maintenant qu’un voile opaque, un nuage sombre, un ciel toxique où les oiseaux ne volent plus.

Lire la suite

Cahier de Lecture #16

 

En finir avec Eddy Bellegueule

Edouard Louis

Seuil – 219 p.

4e de couverture       

      eddy

« Je suis parti en courant, tout à coup. Juste le temps d’entendre ma mère dire Qu’est-ce qui fait le débile là? Je ne voulais pas rester à leur côté, je refusais de partager ce moment avec eux. J’étais déjà loin, je n’appartenais plus à leur monde désormais, la lettre le disait. Je suis allé dans les champs et j’ai marché une bonne partie de la nuit, la fraîcheur du Nord, les chemins de terre, l’odeur de colza, très forte à ce moment de l’année. Toute la nuit fut consacrée à l’élaboration de ma nouvelle vie loin d’ici ». En vérité, l’insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme, sa violence, ses habitudes, n’a été que seconde. Car avant de m’insurger contre le monde de mon enfance, c’est le monde de mon enfance qui s’est insurgé contre moi. Très vite j’ai été pour ma famille et les autres une source de honte, et même de dégoût. Je n’ai pas eu d’autre choix que de prendre la fuite. Ce livre est une tentative pour comprendre.

Lire la suite

Cahier d’Auteur #9

LA PART DU TEMPS – Bande Annonce

 

 

Bonjour tout le monde, j’espère que vous avez passé un bon été et que la rentrée s’est bien déroulée.

Pour ma part, l’été a filé à vitesse grand V et je n’ai pas accordé du tout de temps à ce pauvre blog laissé à l’abandon…

Mais bref, trêve de babillage, il était temps pour moi de sortir de ma léthargie estival et de vous faire savoir, grâce à cette Bande-Annonce faite maison, que mon premier roman  » La Part du Temps  » est désormais disponible en format e-book et broché sur Amazon, en auto-édition.

En voici la 4ème de couv’ : 

Mon père a une obsession, comprendre et apprivoiser le Temps. Il ne veut rien oublier. Jamais. Quant à moi, je m’efforce de vivre ma vie, de profiter de chaque instant, et d’avancer, toujours, savourant pleinement ce don qui m’a été transmis, la part du temps.

En espérant qu’il vous plaise et trouve une petite place dans votre bibliothèque…

Si vous avez des questions n’hésitez pas.

Et si vous lisez ce roman, un petit commentaire sur Amazon serait vraiment sympa (avec du négatif ou du positif c’est toujours le bienvenu).

Et pour ce qui est de la chaîne Youtube, je vous invite à vous abonner même si je ne sais pas encore si j’aurai le temps de l’alimenter, on ne sait jamais, il pourrait y avoir tout de même quelques créations à l’avenir. 🙂 

Bon visionnage et bonne lecture.

Bises

Frédéric Dessault

Cahier de Textes #14

 

Sans-coeur ?!robotcoeur

 

Je ne sais pas ce qu’ils faisaient mais ils semblaient bien s’amuser.

Je me suis approché.

Je voulais jouer avec eux.

Lorsqu’ils se sont aperçu de ma présence ils m’ont toisé de haut en bas.

Ils ont ri.

Je ne bougeais pas.

Moi aussi je voulais rire, rire avec eux. Lire la suite