LA PART DU TEMPS – Bande Annonce

Bonjour tout le monde, j’espère que vous avez passé un bon été et que la rentrée s’est bien déroulée.

Pour ma part, l’été a filé à vitesse grand V et je n’ai pas accordé du tout de temps à ce pauvre blog laissé à l’abandon…

Mais bref, trêve de babillage, il était temps pour moi de sortir de ma léthargie estival et de vous faire savoir, grâce à cette Bande-Annonce faite maison, que mon premier roman  » La Part du Temps  » est désormais disponible en format e-book et broché sur Amazon, en auto-édition.

En voici la 4ème de couv’ : 

Mon père a une obsession, comprendre et apprivoiser le Temps. Il ne veut rien oublier. Jamais. Quant à moi, je m’efforce de vivre ma vie, de profiter de chaque instant, et d’avancer, toujours, savourant pleinement ce don qui m’a été transmis, la part du temps.

En espérant qu’il vous plaise et trouve une petite place dans votre bibliothèque…

Si vous avez des questions n’hésitez pas.

Et si vous lisez ce roman, un petit commentaire sur Amazon serait vraiment sympa (avec du négatif ou du positif c’est toujours le bienvenu).

Et pour ce qui est de la chaîne Youtube, je vous invite à vous abonner même si je ne sais pas encore si j’aurai le temps de l’alimenter, on ne sait jamais, il pourrait y avoir tout de même quelques créations à l’avenir. 🙂 

Bon visionnage et bonne lecture.

Bises

Frédéric Dessault

MONOTONIE

5295-corbeaux-pluie-WallFizz

Une hirondelle prend son envol

Commence alors la danse folle

De magnifiques sentiments

Qui s’entrechoquent dans un élan

     Torrent de joie

Les lèvres se trouvent, s’apprivoisent

Font monter en eux l’extase

Ils ont trouvé leur âme soeur

Et se donnent tous deux leurs coeurs

     Tendre émoi

Lire la suite

AMNÉSIE

flou

Après tant d’années, tant de sourires, tant de larmes et de soupirs.

Après les printemps et les hivers, les joies d’enfants et les colères.

Après le soleil ou les nuages, les éclaircies ou les orages.

Après nos balades, nos discussions, nos petits jeux et nos voyages.

Après nos mains qui se trouvaient et nos corps qui s’enlaçaient.

Lire la suite