Cahier de Lectures #26

 

L’âge d’or T. 1 – Cyril Pedrosa, Roxanne Moreil

 

Dupuis, Air Libre – 232 p.

4e de couverture                                          agedor1                                                 

La légende parle d’un « âge d’or, où vallées et montagnes n’étaient entravées d’aucune mu-raille. Où les hommes allaient et venaient librement… » Mais ce temps lointain est bien révolu. Le royaume est accablé par la disette et les malversations des seigneurs de la cour. À la mort du vieux roi, sa fille Tilda s’apprête à monter sur le trône pour lui succéder. Avec le soutien du sage Tankred et du loyal Bertil, ses plus proches conseillers et amis, elle entend mener à bien les réformes nécessaires pour soulager son peuple des maux qui l’accablent. Mais un complot mené par son jeune frère la condamne brusquement à l’exil. Guidée par des signes étranges, Tilda décide de reconquérir son royaume avec l’aide de ses deux compagnons. Commence alors un long périple, où leur destin sera lié à « L’âge d’or » ; bien plus qu’une légende, bien plus que l’histoire passée des hommes libres et de leur combat, c’est un livre oublié dont le pouvoir est si grand qu’il changera le monde.

 

Lire la suite

Cahier de Lectures #23

Parce que la vie ne suffit pas – Nathalie Longevial

 

Librinova – 308 p.

4ème de couverture                                                      parce que

 

Après avoir essayé de terminer un roman, alors que ce qu’elle écrit le mieux ce sont des quatrièmes de couverture, format un peu court quand on veut devenir écrivain, Marie, 48 ans et quelques, décide d’arrêter d’écrire, persuadée que sa vie parfaite et néanmoins banale ne lui permet pas de le faire. Son mari lui offre un séjour en résidence d’auteurs à l’occasion de son non-anniversaire où elle accepte de se rendre, un peu comme un baroud d’honneur. Là-bas elle se trouve confrontée à tous ses démons : les autres stagiaires n’écrivent-ils pas mieux qu’elle, son histoire présente-t-elle un intérêt pour quelqu’un, écrire s’apprend-il et puis, à presque cinquante ans, a t-on encore le droit de changer de vie ? La rumeur qui court selon laquelle la résidence est un centre de désintoxication pour écrivains compulsifs ne l’aide pas davantage à mener son objectif à terme. Mais, parce que la vie ne suffit pas, heureusement qu’il reste ses rêves.

Lire la suite

Cahier de Lectures #21

 

Charlotte – David Foenkinos

Gallimard Nrf – 221 p.

 

4e de couverture                    chacha

Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu’elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d’une ouvre picturale autobiographique d’une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : «C’est toute ma vie.» Portrait saisissant d’une femme exceptionnelle, évocation d’un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d’une quête. Celle d’un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche.

 

Lire la suite

Cahier de Lectures #20

TOP LECTURES 2018

 

top lecture

 

Tout d’abord, je vous souhaite une très bonne année à toutes et tous. Et je réitère mes vœux de l’an dernier, en espérant pour vous beaucoup de joies, d’aventures, de rencontres, d’amour, des rêves infinis et des lectures savoureuses…

Cette année livresque fût pour moi pleine de découvertes, m’entraînant dans des histoires incroyables, me faisant voyager par delà les frontières (l’imaginaire, tout comme un livre, n’en a pas), me présentant tant de personnages intéressants, forts, fragiles, me faisant ressentir un torrent d’émotions…

Cette année, j’ai lu un total de 54 livres. Certains que je lu d’une traite, d’autres pour lesquels je dû m’accrocher avant d’y trouver mon compte, et, les plus rares, ceux que je dû me résoudre à abandonner.

Ce ne fût pas facile de les classer, mais voici…  Lire la suite

Cahier de Lecture #16

 

En finir avec Eddy Bellegueule

Edouard Louis

Seuil – 219 p.

4e de couverture       

      eddy

« Je suis parti en courant, tout à coup. Juste le temps d’entendre ma mère dire Qu’est-ce qui fait le débile là? Je ne voulais pas rester à leur côté, je refusais de partager ce moment avec eux. J’étais déjà loin, je n’appartenais plus à leur monde désormais, la lettre le disait. Je suis allé dans les champs et j’ai marché une bonne partie de la nuit, la fraîcheur du Nord, les chemins de terre, l’odeur de colza, très forte à ce moment de l’année. Toute la nuit fut consacrée à l’élaboration de ma nouvelle vie loin d’ici ». En vérité, l’insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme, sa violence, ses habitudes, n’a été que seconde. Car avant de m’insurger contre le monde de mon enfance, c’est le monde de mon enfance qui s’est insurgé contre moi. Très vite j’ai été pour ma famille et les autres une source de honte, et même de dégoût. Je n’ai pas eu d’autre choix que de prendre la fuite. Ce livre est une tentative pour comprendre.

Lire la suite