Cahier d’Auteur #9

LA PART DU TEMPS – Bande Annonce

 

 

Bonjour tout le monde, j’espère que vous avez passé un bon été et que la rentrée s’est bien déroulée.

Pour ma part, l’été a filé à vitesse grand V et je n’ai pas accordé du tout de temps à ce pauvre blog laissé à l’abandon…

Mais bref, trêve de babillage, il était temps pour moi de sortir de ma léthargie estival et de vous faire savoir, grâce à cette Bande-Annonce faite maison, que mon premier roman  » La Part du Temps  » est désormais disponible en format e-book et broché sur Amazon, en auto-édition.

En voici la 4ème de couv’ : 

Mon père a une obsession, comprendre et apprivoiser le Temps. Il ne veut rien oublier. Jamais. Quant à moi, je m’efforce de vivre ma vie, de profiter de chaque instant, et d’avancer, toujours, savourant pleinement ce don qui m’a été transmis, la part du temps.

En espérant qu’il vous plaise et trouve une petite place dans votre bibliothèque…

Si vous avez des questions n’hésitez pas.

Et si vous lisez ce roman, un petit commentaire sur Amazon serait vraiment sympa (avec du négatif ou du positif c’est toujours le bienvenu).

Et pour ce qui est de la chaîne Youtube, je vous invite à vous abonner même si je ne sais pas encore si j’aurai le temps de l’alimenter, on ne sait jamais, il pourrait y avoir tout de même quelques créations à l’avenir. 🙂 

Bon visionnage et bonne lecture.

Bises

Frédéric Dessault

Cahier de Lectures #14

 

Wilt 1 – Comment se sortir d’une poupée gonflable et de beaucoup d’autres ennuis encore – Tom Sharpe

 

Éditions 10/18 -285 p.

 

4e de couverture CVT_Wilt-Tome-1--Comment-se-sortir-dune-poupee-gonfl_3198

 

Henry Wilt est à bout. La quarantaine passée, chaque jour lui rappelle sa médiocrité. Une carrière au point mort, des étudiants dégénérés, et Eva sa femme, qui ne rate jamais une occasion de le rabaisser. Certain que le monde lui refuse depuis longtemps une gloire bien méritée, Henry décide d’agir et de supprimer celle qui a fait de sa vie un véritable enfer. 

 

 

 

Lire la suite

Cahier de Lectures #13

Les gens heureux lisent et boivent du café – Agnès Martin-Lugand

Éditions Pocket – 186 p.

41n92JpR52L._SX303_BO1,204,203,200_

Bonjour à tous,

Voilà, avec 15 000 ans de retard, j’ai enfin lu le premier roman de Agnès Martin-Lugand. D’abord auto-édité sur la plateforme Amazon en 2012, puis par les éditions Michel Lafon en 2013, ce livre, qui a été un véritable succès et dont je n’avais entendu que du bien, a fini par aiguiser ma curiosité.

Je vous laisse découvrir ce que j’en ai pensé…

Lire la suite

Cahier de Lectures #11

 

Les Enfants indociles – Marie Charrel

Éditions Pocket -308 p.

4e de couverture enfantsindociles

Jeune femme effacée, Claire rédige des horoscopes pour un quotidien et rêvasse beaucoup. Se glisse dans la peau d’autres, croisés au hasard des rues, et mène toutes les existences qu’elle désire avec un peu d’imagination et sans grand risque. Jusqu’à cette lettre de Magda, sa fantasque grand-mère, un « cap’ ou pas cap’ ? » comme seul message. Puis d’autres courriers encore et, chaque fois, un défi. Exhortant Claire à sortir de sa réserve sécurisante, se pousser, se trouver et peut-être même, enfin, apprendre à vivre sa propre vie.

Lire la suite

Cahier d’auteur #6

 

La Part du Temps – 5ème extrait

 

Bonjour à toutes et à tous. Tuer-le-temps

Je vous laisse découvrir un cinquième et dernier, très bref, extrait de mon roman.

Bonne lecture ! 

19h05

   Le temps s’écoule ; imperturbablement.

   Dans mon dos, la seule horloge accrochée au mur qui fonctionne encore. L’éternelle litanie de la longue et fine aiguille, qui, de manière saccadée, en maints cliquetis insupportables, égrène chaque seconde.

   Cette succession de tic tac infernaux m’assourdit, me déconcentre, m’angoisse.

   La page reste blanche et mes doigts, posés sur le clavier de l’ordinateur, ne bougent pas.

Lire la suite

Cahier d’auteur #5

 

La Part du Temps – 4ème Extrait

 

Bonjour à toutes et à tous, voilà (en exclusivité) un quatrième extrait de mon roman. tabextr4

Bonne lecture !

 

Extrait du Carnet de mon père.

Pensées sur le Temps page 67  

 

    » Je ne porte pas de montre, car la tyrannie du temps est une atteinte grave à la liberté. « 

Jean d’Ormesson

 

   Est-il possible d’échapper au temps ?

   Nous ne pouvons pas l’apprivoiser. Nous ne pouvons pas nous y soustraire. Nous ne pouvons pas aller et venir en lui.

   Mais est-il possible de s’en absoudre ?

   Nous pensons le temps comme un phénomène changeant, des instants qui vont et qui viennent, alors nous devons avoir la capacité de pouvoir stopper ses effets ; en restant inerte par exemple, en devenant immobile dans un monde mobile. Cela n’empêcherait certes pas le temps d’exister, de continuer d’avancer, mais il nous serait alors possible de nous affranchir de lui.

   Est-ce à cela que nous sert de dormir ou de méditer ? A se fixer dans le temps, contre le temps ?  A ce moment là, nous n’avons plus conscience de lui, et pouvons donc, a priori, nous  libérer de son emprise.

Lire la suite