Cahier de Textes #13

 

Sans-coeur ?!robotcoeur

 

Je ne sais pas ce qu’ils faisaient mais ils semblaient bien s’amuser.

Je me suis approché.

Je voulais jouer avec eux.

Lorsqu’ils se sont aperçu de ma présence ils m’ont toisé de haut en bas.

Ils ont ri.

Je ne bougeais pas.

Moi aussi je voulais rire, rire avec eux. Lire la suite

Cahier de Textes #11

 

DISPARITION0c51116258a1c94e0f3200fb7d708be3

 

   Nous avons vécu tant de choses ensemble, indissociables l’un de l’autre pendant si longtemps. Nous avons partagé tant de bons moments, effectué quelques voyages, parcouru des paysages, contemplé des monuments, des forêts, et des collines verdoyantes.

   Ces derniers mois nous ne nous quittions plus, chaque fois que je sortais je t’emmenais avec moi, et tu m’étais d’un grand réconfort, tu m’apportais la chaleur dont j’avais tellement besoin.

   Si bien que, hier soir, nous sommes tous les trois partis, toi, moi, et ma petite amie.

   Et pour la première fois, toi et moi sommes entrés dans le majestueux théâtre de la  » Comédie Française « .

Lire la suite

Cahier de Poésies #8

MONOTONIE

 

5295-corbeaux-pluie-WallFizz

Une hirondelle prend son envol

Commence alors la danse folle

De magnifiques sentiments

Qui s’entrechoquent dans un élan

     Torrent de joie

 

Les lèvres se trouvent, s’apprivoisent

Font monter en eux l’extase

Ils ont trouvé leur âme soeur

Et se donnent tous deux leurs coeurs

     Tendre émoi

 

Lire la suite

Cahier de textes #10

Éternellement femme

 

Bonjour à tous,q6444

Il y a quelques mois, je participais à un concours d’écriture organisé par le site Aufeminin.com .

Le texte devait être très court ( 3 000 signes maximum ) et nous avions le choix entre 4 thèmes pour écrire notre nouvelle.

Mon texte est un tout petit peu plus long maintenant puisque je n’ai plus d’interdiction de longueur…

J’avais choisi le thème  » Je suis une femme « .

Voilà ce que ça m’a inspiré…

Bonne lecture ! 

Lire la suite

Cahier de Poésies #2

LE VAGABOND

601d2-clochard2

Les images se bousculent dans ma tête

J’ai l’impression qu’elle va éclater…

 

La rue est devenue mon territoire

Mon seul et unique refuge

De la douleur, alors je dois boire

Même s’il flotte un déluge

 

Boire pour pouvoir oublier

Boire pour arrêter d’aimer

Boire pour se consoler

Je suis devenu va-nu-pieds

 

Lire la suite